perceuse securite travail

Comment allier santé et sécurité au travail ?

De nombreux métiers, et notamment ceux nécessitant l’utilisation d’outils coupants ou toxiques, présentent des risques pour la santé physique. De bonnes conditions de travail dépendent en grande partie d’un environnement sain et sécurisé. Découvrez quelles mesures de prévention peuvent être mise en place pour préserver la sécurité et la santé de vos salariés.

Entretenir les locaux communs

Bureaux

Un nettoyage adéquat permet de limiter la propagation de maladies entre les employés et les clients. Il tient compte des dimensions et du type de surface existant. Il consiste entre autres à aérer, puis à dépoussiérer l’ensemble des meubles et du matériel. Les sols sont lessivés, cirés ou aspirés selon le revêtement. Toutes les parois vitrées (cloisons, fenêtres, portes,…) doivent être nettoyées. Chaque poste de travail est désinfecté individuellement. Il faut essuyer les tables, le matériel informatique, les combinés téléphoniques. Les mains courantes, interrupteurs et autre point de contact seront désinfectés. Toutes les poubelles seront vidées. On prendra soin de remplacer régulièrement les sacs poubelle comme ceux trouvés ici  www.monrevendeur.fr.

Espace de restauration

Cela inclut le nettoyage de la partie cuisine et de la salle de restauration elle-même. Si l’espace dispose d’évacuation au sol, il est possible de lessiver les murs, les sols et les plafonds à l’aide d’une machine à haute pression. Pour éviter la prolifération de germes et de moisissures, il faut dépoussiérer la hotte aspirante. Il faut aussi désinfecter et dégraisser les plans de travail et les appareils électroménagers. Pensez à nettoyer l’intérieur des fours et des réfrigérateurs. Vous pouvez mettre les déchets, les aliments périmés ou avariés dans des sacs poubelle 100L pour les évacuer facilement.

Procurer un espace sanitaire impeccable

Pour une hygiène irréprochable, les espaces sanitaires communs doivent être nettoyés régulièrement. Il existe des produits d’entretien spécifiques pour laver des locaux à forte fréquentation pour respecter les normes sanitaires concernant le lavage et la désinfection. Durant l’opération, l’accès aux toilettes et aux douches sera condamné temporairement pour préserver l’intimité des lieux. Des panneaux de signalisation sont prévus pour indiquer aux utilisateurs quels sont les toilettes en cours de nettoyage.

Toilettes

S’ils sont mal entretenus, les WC sont des vecteurs de maladie importants. Leur entretien inclut le nettoyage minutieux de toutes les cuvettes de toilette à l’intérieur comme l’extérieur. Ils doivent être détartrés et désinfectés régulièrement éliminer toutes traces de bactéries et de microbes. Pour cela, l’agent d’entretien nettoie la lunette et l’abattant, mais aussi le réservoir d’eau et le pied de la cuvette. Il existe différents produits d’hygiène sur site de matériel professionnel pour garantir un niveau de propreté optimal des toilettes.

On procèdera également au lavage des sols, des miroirs et des lavabos de l’espace toilettes, ainsi que de tous les points de contact. L’agent de nettoyage désinfectera les poignées de porte, les interrupteurs, les distributeurs de papiers hygiéniques et de savon avant de les réapprovisionner. Les sacs poubelles seront remplacés. Les poubelles seront nettoyées et désodorisées.

Salle de douches

Une salle de douches étant une pièce humide, la poussière et les germes peuvent s’accumuler rapidement sur les meubles et dans les recoins, faute d’un nettoyage suffisant.

Pour maintenir la pièce propre, la baignoire, le bac de douche et la robinetterie doivent être lavés quotidiennement. Il est recommandé d’utiliser un détergent puissant pour éliminer la saleté, surtout dans les salles de douches installées dans les entreprises utilisant des produits chimiques ou graisseux.

Pour compléter l’entretien, il faut aussi laver les joints autour des douches, le carrelage mural, les parois qui séparent les bacs de douche et les portants pour les produits d’hygiène corporels. S’il y en a, les tapis de sol seront changés et lavés séparément. Si la salle de douches est équipée de vestiaires pour les employés, il faudra désinfecter l’extérieur des casiers.

Prévenir des risques du travail

Réunions préventives

D’après la loi, l’employeur doit évaluer les risques liés à l’activité de l’entreprise et prévoir en conséquence des dispositifs pour protéger la santé et la sécurité au travail de ses salariés. Il est tenu de les informer des mesures de prévention des risques prévues au sein de l’entreprise.

Des sessions d’information destinées aux nouveaux salariés permettent de les sensibiliser sur la dangerosité de l’activité. Ces réunions visent à détailler les risques auxquels ils pourront être exposés, dans le cadre d’un travail sur écran ou manuel.

Elles présenteront les équipements mis en place pour assurer leur sécurité et les mesures d’urgence lors d’un accident. Il est fortement conseillé de prévoir des guides écrits reprenant les consignes mentionnées lors des réunions préventives si les taches impliquent l’utilisation de machines spécifiques.

Selon le type d’activité de l’entreprise, il est possible d’organiser des réunions pour former les employés aux soins d’urgence. Celles-ci détailleront les mesures nécessaires à prendre si un salarié est exposé à un risque biologique, chimique ou physique.

Rappels des règles

Concernant le management de la santé, il est conseillé aux employés de se laver régulièrement les mains ou de prendre des douches  décontaminantes lorsqu’ils manipulent des substances chimiques. Cela leur évitera d’ingurgiter un produit toxique par inadvertance et des irritations de la peau. Ils doivent aussi éviter d’inhaler les produits utilisés. L’employeur prévoit normalement un équipement adapté pour protéger ses salariés contre des vapeurs toxiques.

La plupart des machines industrielles et professionnelles sont équipées d’un bouton d’arrêt d’urgence en cas d’accident. Même s’il porte un équipement de protection, l’ouvrier doit néanmoins rester attentif en permanence sur son lieu de travail pour éviter de se couper ou de blesser ses collègues.

Protéger ses employés physiquement

Tenue

Une tenue professionnelle permet d’identifier les employés d’une entreprise et sa profession, grâce à un logo, un slogan ou une couleur spécifique. Au-delà d’une fonction de représentation, la tenue de travail sert à protéger le personnel contre les salissures, les risques de contamination et certains petits accidents. Pour garantir la sécurité des travailleurs, les vêtements doivent être pratiques et fonctionnels, mais aussi résistants à un usage intensif. Le tissu et la coupe des vêtements varient en fonction des besoins en protection dans chaque métier.

Les tenues tachées ou souillées par les produits utilisés doivent être parfaitement entretenues afin de les garder dans un bon état d’hygiène et réduire les risques pour la santé de l’utilisateur. La fourniture et le nettoyage des tenues de travail sont à la charge de l’employeur. Selon la taille de la structure, ce dernier peut sous-traiter l’entretien à une blanchisserie professionnelle ou mettre en place un service de nettoyage interne.

Accessoires

Coupures, chutes d’objets ou de l’ouvrier, brûlures chimiques, les risques inhérents au travail sont très variés.

Dans plusieurs corps de métier comme l’hôtellerie, le bâtiment, la manutention et les industries, les employeurs ont l’obligation de fournir un équipement de protection pour compléter la tenue. Les accessoires mis à disposition de l’employé diffèreront suivant les tâches qu’il exécute et de l’activité de l’entreprise.

Il est conseillé notamment aux entreprises de fournir des gants et des masques pour limiter les contacts avec des produits nocifs lorsqu’ils ne peuvent pas être évités. Dans tous les cas, l’équipement doit se conformer aux directives de l’inspection du travail et aux normes appliquées dans les différents secteurs d’activité.

Il est essentiel de fournir des masques de protection et des gants à usage unique aux personnes qui utilisent des produits chimiques, par exemple. Les équipements de travail pour un ouvrier manipulant des machines lourdes et des outils tranchants comprennent des lunettes de protection et des gants. Sur un chantier, il est primordial de porter un casque et des chaussures de protection pour travailler en sécurité.

Des locaux propres, des consignes de sécurité claires et une tenue adaptée contribuent à préserver l’intégrité physique de chacun au travail. Si le salarié a l’obligation de respecter les dispositifs en place, il incombe au chef d’entreprise d’anticiper les moyens de prévention nécessaires, dont la fourniture de matériel d’entretien adéquat.